23/07/20
Brève
La relance sans élan par les marchés publics = le coup d'épée dans le béton des nouveaux seuils de dispense de mise en concurrence
Marchés publics = Nouveaux seuils de dispense à 70.000 et 100.000 €

Les partisans de simplification des marchés publics pour relancer l'économie peuvent ouvrir le champagne, mais doivent-il le boire ?

Les seuils de dispense de mise en concurrence et de publicité augmentent de manière limitée pour relancer l'économie, et de surcroît pas pour tous les marchés publics. Comme si seuls les petits travaux pouvaient participer de cet effort ! Si l'on veut faire de la relance rapidement par la commande publique, il va vraiment falloir se sortir les doigts du Code.

 

Le gouvernement avait annoncé l'augmentation de seuils de dispense de toute mise en concurrence et  de publicité pour permettre l'accélérer les commandes auprès des PME et participer ainsi à l'effort de relance de l'économie. C'est chose faite avec le décret n° 2020-893 du 22 juillet 2020 portant relèvement temporaire du seuil de dispense de procédure pour les marchés publics de travaux et de fourniture de denrées alimentaires. Uniquement doit-on constater.

 

Mesure limitée en faveur des TPE et des artisans dans le BTP

 

Sans modifier l'article R.2122-8 du code de la commande publique, le seuil habituel de 40 000 € HT de l'article est porté à 70 000 € pour les seuls marchés de travaux. Sont également concernés des "mini-lots" jusqu'à 70 000 € HT et dans la limite habituel de 20% du montant total de tous les lots d'une même opération, sans modification non plus de l'article R.2123-1 du code de la commande publique qui en est le fondement). La durée de cette dispense est limitée jusqu'au 10 juillet 2021. Comme habituellement, il est précisé que "les acheteurs veillent à choisir une offre pertinente, à faire une bonne utilisation des deniers publics et à ne pas contracter systématiquement avec un même opérateur économique lorsqu'il existe une pluralité d'offres susceptibles de répondre au besoin". Ces dispositions sont également d'application dans les territoires ultra-marins pour les marchés de l'Etat et de ses établissements (art. 3 du décret).

Cette augmentation des seuil permettra clairement d'encourager les commandes rapides auprès des TPE et artisans du secteur du bâtiment assez durement touchés par l'arrêt des chantiers pendant la période de confinement. Mais comme souvent, les effets d'annonce et les mesures prises ont une forte portée symboliques et une porté pratique assez limitée, ce qui participe d'une image "hors sol" des gouvernances successives.

En effet,

  • d'une part cette mesure ne peut concerner que des opérations ponctuelles de petits travaux pour la plupart des acheteurs publics (qu'a t-on pour 70.000 € HT de travaux ?), ne pouvant évidemment pas être "saucissonnés" ;
  • d'autre part, les entreprises et artisans auxquelles elles sont destinées sont encore à la peine pour rattraper le retard des chantiers stoppés pendant le confinement et des surcoûts induits, et de ne seront pas nécessairement en mesure de faire face à des afflux de commandes de gré à gré ;
  • en outre, la portée semble trop limitée dans le temps ;
  • enfin, le cantonnement aux seuls marchés de travaux de moins de 70.000 € HT, alors que des montants plus conséquents auraient pu être retenus compte tenu de l'objet des marchés, la notion de "petits lots" de travaux étant réglementairement de 1 M € (R.2123-1 du CCP).
  •  

Le flop de la relance de l'économie par les marchés publics

 

Les résultats de la "relance" risquent d'être décevants en ne cantonnant ainsi ces mesures de simplification au secteur du BTP et non pas aux services et fournitures. Presque tous les secteurs de l'économie ont été frappé de plein fouet, brutalement, par la crise sanitaire. La réaction serait de permettre une relance rapide et générale à tous les secteurs, quitte à faire une distinction des montants de dispense en fonction des objets de marchés : 70.000 € pour les fournitures et services et 500.000 pour les travaux par exemple. 

Quelles que soient les réticences mises en avant, le choc des mots "relance" et "simplification" n'est jamais à la hauteur des enjeux et situation. L'absence temporaire de procédure lourdes souhaitée par le monde économique (le monde réel devrait-on dire), a pour vocation de rapidement remonter la perte de chiffre d'affaires, traduit d'ailleurs directement dans la chute du PIB, pour permettre aux entreprises de retrouver des niveaux de commandes permettant de ré-embaucher du personnel. Il faut agir sur les curseurs d'une commande publique très simplifiée, l'augmentation des avances, des délais d'exécution rallongés, l'atténuation des pénalités de retard.

Face à une telle crise, il faut changer temporairement de paradigme. L'Europe a su le faire grâce au dernier sommet, pour être à la hauteur de l'enjeu, et admettre pour la 1ère fois de son histoire la notion de dette commune mutualisée. La relance par les marchés publics ne pourra pas se faire avec un grain de sable d'une dispense de formalités de passation pour les seules opérations de travaux de moins de 70.000 €.

Le même constat critique est à faire pour les commandes, anecdotiques, de denrées alimentaires produites, transformées et stockées avant la date de cessation de l'état d'urgence sanitaire, et devant être livrée avant le 10 décembre 2020, pour une valeur estimée inférieure à 100.000 €. C'est bien, mais après les pertes de récolte sur pied faute de main d'oeuvre et les difficultés pour recruter des saisonniers dans cette période encore incertaine, on pouvait espérer plus ambitieux, plus systémique, plus disruptif...

Au final, ces mesures vont dans le bon sens, mais encore une fois, leur manque d'ampleur, leur portée limitée, à effets trop différés ne sont pas à la hauteur de l'énergie et de l'imagination qu'il faut déployer pour être plus efficace que le seul recours massif à la dette sur une génération.

 

 

 

 

 

 

 

 

Article suivant
01/01/70
Brève
Des précisions quant aux modalités de contestation d’un acte règlementaire devant le juge administratif
Article suivant
08/01/18
VOEUX 2018
Article suivant
09/02/18
Brève
Ecolabels européens : mémo pratique co-rédigé par Me CHARREL pour sécuriser vos achats responsables
Article suivant
04/03/18
Décryptage
L'avenir est dans la clause de réexamen : interview de Me CHARREL et Me GASPAR
Article suivant
22/03/18
Brève
Régularisation des offres irrégulières : possibilité ou obligation ?
Article suivant
04/05/18
Brève
Doit-on donner les codes protégeant des données en enquête pénale ?
Article suivant
15/05/18
Brève
RGPD : adoption de la loi sur la protection des données personnelles
Article suivant
30/05/18
Brève
Marché public ou concession de services : une question de risque réel d'exploitation
Article suivant
01/06/18
Brève
RGPD ET COMMANDE PUBLIQUE : IMPACT IMPORTANT
Article suivant
09/06/18
Brève
Commande publique et RSE : désenchantement ou encouragement autour du critère social
Article suivant
05/07/18
Mise à jour de notre politique de confidentialité en application du RGPD
Article suivant
09/07/18
Cotraitant défaillant lors de la passation : pensez à demander le remplacement !
Article suivant
22/08/18
Publication
L’impact du RGPD sur la commande publique : interview de Me CHARREL
Article suivant
01/09/18
Publication
L’impact du RGPD sur la commande publique : suite de l'interview de Me CHARREL
Article suivant
26/09/18
Décryptage
Fonds de commerce sur le domaine public : la clientèle propre de l'occupant existe t-elle ?
Article suivant
30/10/18
Salon des Maires : Intervention de Me CHARREL sur l'actualité des marchés publics
Article suivant
23/11/18
Victoire d'un avocat du Cabinet CHARREL au concours national d'éloquence des avocats.
Article suivant
23/11/18
Commande publique : sortie imminente du futur code
Article suivant
26/11/18
Décryptage
COMPETENCE DES ACTIONNAIRES DES SPL et SEML : double meurtre au Palais-Royal 
Article suivant
01/12/18
Edgar MORIN accueilli par Nicolas CHARREL au gala de la CROIX ROUGE
Article suivant
02/12/18
Décryptage
LOI ELAN : Séminaires de décryptage des principales mesures
Article suivant
05/12/18
Code de la commande publique : avis de naissance
Article suivant
08/12/18
Décryptage
URBANISME : COMMENT IMPOSER DE FAIRE CONSTATER LES INFRACTIONS ?
Article suivant
11/12/18
CODE DE LA COMMANDE PUBLIQUE : VERSION CONSOLIDEE DISPONIBLE SUR LEGIFRANCE
Article suivant
13/12/18
Loi ELAN : fiche pratique des changements apportés dans le contentieux de l'urbanisme
Article suivant
03/01/19
VOEUX 2019
Article suivant
08/01/19
Présentation du Nouveau Code de la commande publique en webinar avec Moniteur Juris
Article suivant
11/01/19
Loi ELAN : une circulaire précise les choses
Article suivant
12/01/19
Code de la Commande publique : une 1ère table de correspondance publiée par la DAJ
Article suivant
16/01/19
Décryptage
Webinare code de la commande publique bientôt disponible sur youtube
Article suivant
16/01/19
Décryptage
Commande publique et dématérialisation : parution de la 3ème version des guides "très pratiques"
Article suivant
18/01/19
Brève
Marchés publics : Actualisation de trois fiches par la DAJ
Article suivant
30/01/19
Décryptage
ATTESTATIONS FISCALES ET SOCIALES : LA FIN DE LA PAPERASSE ?
Article suivant
02/02/19
Brève
Code de la commande publique : présentation du webinar disponible sur Youtube
Article suivant
18/02/19
Formations nouveau code de la commande publique
Article suivant
21/02/19
Publication
Mise en ligne des documents de consultation : le code de la commande publique pourrait trancher le débat
Article suivant
07/03/19
Brève
Remise en cause des aides européennes en l'absense de mise en concurrence des opérations subventionnées
Article suivant
15/03/19
Publication
La négociation en dialogue compétitif : enjeux et modalités
Article suivant
23/03/19
Brève
Mini-lots de - de 25 000 € : gré à gré ou procédure adaptée ?
Article suivant
30/03/19
Brève
Concours de maîtrise d'oeuvre des organismes d'HLM : ordonnance anti-bug du CCP
Article suivant
31/03/19
Brève
Code de la Commande Publique : Décret anti Bug et toutes les annexes au JO du 31 mars...
Article suivant
01/04/19
Décryptage
Décryptage des bugs corrigés du code de la commande publique
Article suivant
15/04/19
Décryptage
Permis de déroger pour expérimenter : novation pour l'innovation dans la construction
Article suivant
17/04/19
Reconstruction de Notre Dame avec le permis de déroger : prendre le temps de l’urgence disruptive
Article suivant
25/04/19
Brève
#LoiELAN - Contentieux du Permis modificatif : attention aux pièges de procédure
Article suivant
25/04/19
Quel est le rôle du maître d'ouvrage public dans les chantiers ?
Article suivant
23/05/19
Brève
Opérations d'aménagement et ZAC : le « potentiel de développement en énergies renouvelables » doit être pris en compte
Article suivant
28/05/19
Brève
Loi ELAN : la création d'une ZAC dans une OAP autorisée par Décret
Article suivant
03/06/19
Brève
Formation pratique des concessions dans le code de la commande publique
Article suivant
17/06/19
Brève
Réforme de l'Etat : une circulaire pour améliorer les rouages
Article suivant
24/06/19
Brève
Recours abusifs contre un permis de construire : quand le juge ne se donne pas assez d'ELAN
Article suivant
25/06/19
Brève
Hausse à 35.000 € du seuil des marchés publics prévue par le projet de loi "Proximité et engagement"
Article suivant
26/06/19
Brève
Tentative d'influence et impartialité : une mise en examen peut justifier une exclusion
Article suivant
01/07/19
Décryptage
Comment imposer de faire constater les infractions ?
Article suivant
08/07/19
Décryptage
Rigueur du règlement de consultation en procédure de concession
Article suivant
22/07/19
Facturation électronique et nouveaux bugs dans la commande publique : parution des nouvelles dispositions
Article suivant
01/08/19
Fin de OS à 0 dans les marchés publics : plutôt dure réalité pour tous que mythe
Article suivant
12/09/19
Brève
Rentrée des marchés publics au club Marchés de Nice
Article suivant
03/10/19
Publication
Commande publique : " Je rêve d’une directive 2024 qui transforme la règle dure en règle souple"
Article suivant
12/12/19
Brève
Intervention de Me Thomas GASPAR aux 17èmes rencontres de droit et procédure administrative à Marseille
Article suivant
18/12/19
Brève
Autorisations environnementales : nouvelles simplifications
Article suivant
06/01/20
Brève
Excellente nouvelle année 2020
Article suivant
08/01/20
Brève
Les soldes, c'est parti ... sauf pour les acheteurs publics !
Article suivant
22/01/20
Publication
Secret des affaires : nouveau référé dans le CJA
Article suivant
31/01/20
Brève
Médiation administrative : compte rendu des assises annuelles 2019
Article suivant
04/02/20
Publication
Contrat public : validité des clauses de réexamen
Article suivant
08/02/20
Brève
Rupture conventionnelle dans la fonction publique : c'est désormais possible
Article suivant
18/02/20
Décryptage
Les nouveaux outils de la commande publique circulaire
Article suivant
19/02/20
Brève
Constitutionnalité du délit de "Favoritisme"
Article suivant
24/02/20
Brève
Fonction publique de l'Etat - Droits de l'agent
Article suivant
26/02/20
Brève
Avis d'appel public à la concurrence dans les marchés publics
Article suivant
03/03/20
Brève
Fonction publique : le "contrat de projet" devient concret !
Article suivant
03/03/20
Brève
Réforme de la fonction publique et régime indemnitaire
Article suivant
04/03/20
Brève
Convention de délégation et droits du concessionnaire
Article suivant
04/03/20
Brève
Domaine public : précisions sur la notion et incompatibilité avec le statut d'AFUL
Article suivant
05/03/20
Brève
Interview de Me Charrel sur le site Achatpublic.Info à propos de l'arrêt rendu le 28/02/2020 sur l'indemnisation d'un candidat évincé
Article suivant
05/03/20
Brève
Responsabilité des constructeurs: quel est le statut d'un enduit de façade ?
Article suivant
05/03/20
Brève
Le « localisme » dans la commande publique arriverait-il ?
Article suivant
06/03/20
Décryptage
La commande publique à quel prix ? - La modification anticipée du prix dans les marchés publics : les clauses contractuelles de modification
Article suivant
11/03/20
Décryptage
Objet social d'une SEML et objet d'un marché public : rien ne sert de se cacher derrière une compétence que l'on n'a plus !
Article suivant
15/03/20
Brève
Un bien inclus dans le périmètre d’une association syndicale peut-il appartenir au domaine public ?
Article suivant
16/03/20
Brève
Continuité du cabinet durant la crise #covid19
Article suivant
17/03/20
Brève
Abaissement du seuil de recrutement contractuel des agents de direction de la fonction publique territoriale
Article suivant
17/03/20
Brève
Interview de Me Charrel sur le site Achatpublic.Info à propos de l’indépendance du maitre d’oeuvre
Article suivant
18/03/20
Brève
Infractions à l’urbanisme : ne pas se faire Pesquet !
Article suivant
18/03/20
Décryptage
La résiliation pour « difficultés techniques particulières » prévue par le CCAG FCS
Article suivant
18/03/20
Brève
Le Vade-Mecum des aides d'Etat 2019 est paru ! Mais sera t-il toujours d'actualité avec le covid19 ?
Article suivant
20/03/20
Brève
COVID 19 : INTERVIEW DE ME CHARREL SUR LE SITE ACHATPUBLIC.INFO À PROPOS DE L'ARTICULATION ENTRE DON ET COMMANDE PUBLIQUE
Article suivant
22/03/20
Brève
#covid19 : Modification du projet de Loi d'urgence sanitaire adoptée par l'AN et la Commission mixte paritaire
Article suivant
23/03/20
Décryptage
#COVID19 : Pas de confinement total pour le Palais Royal mais halte au jogging !
Article suivant
23/03/20
Décryptage
#COVID-19 : Ce que contient la loi d’urgence pour faire face à l’épidémie
Article suivant
24/03/20
Brève
#COVID-19 et aides aux entreprise par les Etats : pour la Commission européenne « Nécessité fait loi ».
Article suivant
30/03/20
Décryptage
DataJust : les algorithmes entrent en justice au mauvais moment
Article suivant
07/04/20
Décryptage
Article de Me Gaspar paru dans Lexbase : "Indemnisation du candidat évincé irrégulièrement en raison d’un manquement commis dans le choix de la procédure de passation du contrat"
Article suivant
09/04/20
Brève
Délai de recours : double restriction des modalités de contestation d’un acte règlementaire
Article suivant
25/04/20
Décryptage
Le droit de dérogation à certaines réglementations reconnu au préfet pérennisé
Article suivant
06/05/20
Brève
Assouplissement des conditions de télétravail dans la fonction publique
Article suivant
29/05/20
Décryptage
Zoom sur le nouveau rescrit préfectoral
Article suivant
02/06/20
Brève
Nouvelle édition des guides « très pratiques » de la dématérialisation des marchés publics
Article suivant
02/06/20
Décryptage
La réparation par le juge administratif du préjudice subi par la personne publique victime de la pratique anti-concurrentielle d’entente par plusieurs entreprises
Article suivant
05/06/20
Brève
Réouverture des terrasses… et des référés précontractuel et contractuel pour les candidats évincés ayant remis une offre irrégulière
Article suivant
05/06/20
Brève
Recours en contestation de la validité d’un contrat administratif – précisions sur point de départ du délai de recours
Article suivant
22/06/20
Brève
Neutralisation d’une neutralisation d'un critère d'attribution à l'occasion du jugement des offres
Article suivant
22/06/20
Brève
Pondération des critères d'attribution – La liberté surveillée de l’acheteur public
Article suivant
29/06/20
Brève
Modernisation des SCoT et rationalisation de la hiérarchie des normes : les derniers soubresauts de la loi ELAN - PARTIE 1
Article suivant
29/06/20
Décryptage
Modernisation des SCoT et rationalisation de la hiérarchie des normes : les derniers soubresauts de la loi ELAN - PARTIE 2
Article suivant
07/07/20
Brève
Projet de grand stade de rugby : la Fédération Française de Rugby déclarée hors jeu et condamnée
Article suivant
16/07/20
Brève
Énergie et climat : trois directives pour le prix d’une ordonnance !
Article suivant
23/07/20
Brève
La relance sans élan par les marchés publics = le coup d'épée dans le béton des nouveaux seuils de dispense de mise en concurrence
Article suivant
24/07/20
Publication
Retrouvez l'interview croisée de Me CHARREL sur achatpublic.info sur les nouveaux seuils de 70.000 € pour les marchés de travaux et 100.000 € pour les denrées alimentaires
Article suivant
29/07/20
Brève
Les modifications de la réglementation en matière de commande publique ne sont pas applicables qu'à Wallis et Futuna (notamment)
Article suivant
07/08/20
Brève
#CCP : après le pavé, la plage 😅 - Fin de la mise à jour du Code de la commande publique du Moniteur
Les auteurs de l’article
Nicolas Charrel - Avocat associé - Médiateur
Nicolas Charrel
Avocat associé et Médiateur

Partager cette actualité sur les réseaux sociaux

Revenir
Nicolas Charrel
  • Avocat associé
  • Avocat au barreau de Paris
  • Avocat européen à la Cour du Luxembourg
  • Médiateur auprès des juridictions administratives
  • Formateur expert du Groupe Moniteur
Formations:
  • Prestation de serment (1995)
  • Certificat d'aptitude à la Profession d'Avocat (1995)
  • DEA Droit public de l’entreprise
Biographie

En sa qualité d’associé et référent sur les dossiers de la plupart des clients, Nicolas Charrel intervient de manière transversale dans l’ensemble des dossiers cités dans les références du cabinet dans la plupart des domaines du droit public des affaires et des institutions publiques, que ce soit en droit administratif général, en droit des contrats publics (marchés publics – délégations de service public – PPP – BEA – COT…), en droit de l’aménagement (urbanisme, construction, environnement) en droit pénal des personnes publiques.

Nicolas Charrel a pu acquérir une forte expérience de terrain, à l’écoute des services, des opérationnels et des élus, grâce à son expérience au sein des services juridiques.

Dans le domaine de l’assistance à maîtrise d’ouvrage, il  a acquis une expérience avérée en ce qui concerne le droit applicable aux acteurs publics (définition et évolution des compétences, identification des schémas généraux et planning de procédures, suivi des procédures administratives de la détermination des prestataires d’études jusqu’au traitement des réclamations des entreprises de travaux et gestion des contentieux en responsabilité, procédures d’urbanisme, financement…).

Il a également une forte expérience transversale dans le domaine de la construction publique d’équipements d’infrastructure et de superstructure comme en matière d’aménagement, garantissant les maîtres d’ouvrage d’une réelle capacité d’anticipation des difficultés qui se rencontrent à toutes les étapes de l’opération.

Son expérience de bientôt 30 ans dans l’assistance juridique et le contentieux lui permet d’assurer une véritable ingénierie juridique dans la conduite des projets publics, une capacité d’appréhender la dimension risk management pour les décisions à prendre, de définir la stratégie en cas de contentieux et d’assurer la défense et la représentation devant toutes les juridictions pouvant être saisies.

Ses dernières références significatives
  • Assistance mise en place expérimentale et innovante de Lodge Boats
  • Acquisition du Stade de football des Costières par le Nîmes Olympique
  • Contrat de réhabilitation des bains de Strasbourg
  • Assistance juridique pour la réalisation du Stade Jean Bouin à Paris
Ses derniers articles
Dernière actu
07/08/20
Brève
Transmission des BAT pour une mise à jour au plus près de l'actualité
29/07/20
Brève
Communication de la DAJ de Bercy sur le relèvement des seuils de dispense de mise en concurrence et de publicité
24/07/20
Publication
"Le monde de la commande publique peu convaincu... voire agacé !"

Partager cette actualité sur les réseaux sociaux