17/04/20
Construction – urbanisme – Environnement

Nouveaux délais dans les autorisations d'urbanisme à l’épreuve de l’urgence - Episode n°2

#covid19 : la nouvelle ordonnance "délai" du 15 avril reprend le cours des délais en particulier pour les permis de construire

Trois semaines après l’Ordonnance n°2020-306 du 25 mars 2020 relative à la prorogation des délais échus pendant la période d’urgence sanitaire et à l’adaptation des procédures pendant cette même période, le Gouvernement, alerté par les acteurs du secteur du bâtiment et de l’immobilier sur le caractère excessif de certaines mesure susceptible de freiner la relance de l’activité économique, a adopté ce 15 avril 2020 une nouvelle Ordonnance qui vient réviser les dispositions relatives aux délais précédemment adoptées.

Il s’agit de l’Ordonnance n°2020-427 du 15 avril 2020 portant diverses dispositions en matière de délais pour faire face à l’épidémie de covid-19 (voir notre commentaire général "Quand le #covid19 continue de mettre nos délais à rude épreuve").

 

1 - Synthèse du dispositif

 

L’Ordonnance du 15 avril 2020 vient corriger l’Ordonnance du 25 mars 2020 concernant, notamment, les délais en matière d’instruction des autorisations d’urbanisme et de recours contentieux contre lesdites autorisations.

  • Le nouveau dispositif en vigueur vient opportunément assouplir celui qui avait été adopté le 25 mars 2020 en raccourcissant d’un mois les délais qui étaient neutralisés durant la « période juridiquement protégée », initialement définie entre le 12 mars 2020 et le 24 juin 2020 ;
  • Désormais et par application de l’Ordonnance du 15 avril 2020, en raison de la suppression du délai tampon d’un mois initialement fixé, cette « période juridiquement protégée » court entre le 12 mars 2020 et le 24 mai 2020.
  • En outre, l’Ordonnance du 15 avril 2020 met fin au délai de trois mois de blocage automatique que le précédent régime avait instauré pour la purge du délai de recours contre les autorisations d’urbanisme (deux mois recours des tiers et un mois délai tampon) pour fixer un régime de suspension des délais, à l’instar de ce qui est prévu pour l’instruction des autorisations d’urbanisme.

En conséquence, il faut retenir :

  • Les délais dont le terme est échu avant le 12 mars 2020 ne sont définitivement pas concernés par les dispositifs adoptés au terme des Ordonnances des 25 mars et 15 avril 2020 ; leur terme ne sera pas reporté ;
  • Les délais dont le terme est échu entre le 12 mars 2020 et le 24 mai 2020 sont suspendus ;
  • Les délais dont le terme est fixé au-delà du 24 mai 2020 ne sont ni suspendus ni prorogés.

 

2. Conséquences sur l’instruction des autorisations d’urbanisme

 

A l’exception de la suppression du délai tampon d’un mois, le régime adopté par l’Ordonnance du 25 mars 2020 est ici confirmé.

Ainsi, selon les deux hypothèses initialement analysées, le régime désormais applicable est le suivant

 

a) Demande d’autorisation d’urbanisme déposée à compter du 12 mars 2020.

 

Le point de départ du délai d’instruction est reporté jusqu’à la fin de l’état d’urgence sanitaire.

Les demandes, bien qu’enregistrées durant cette période allant du 12 mars au 24 mai 2020 sont donc « confinées » :

  • Leur délai d’instruction ne commencera à courir automatiquement qu’à compter du 25 mai 2020 ;
  • Le délai d’1 mois pour notifier les demandes de pièces manquantes ou de majoration de délais ne commencera à courir qu’à compter du 25 mai 2020 également.

 

Ex : une demande de permis de construire pour une maison individuelle est déposée en Mairie (ou adressée en RAR) et enregistrée le 20 mars 2020.

- Le délai d’instruction de cette demande ne commencera à courir qu’à compter du 25 mai 2020

- La demande de pièces manquantes et/ou la décision de majoration de délai devront être notifiées au pétitionnaire avant le 25 juin 2020

 

b) Demande d’autorisation d’urbanisme déposée avant le 12 mars 2020 mais dont le délai d’instruction n’était pas expiré au 12 mars 2020

 

Les délais d’instructions (en ce compris le délai d’1 mois pour demande de pièces manquantes ou de majoration de délais) sont suspendus et ne reprendront qu’à partir du 25 mai 2020.

  • Ainsi, l’absence de décision sur la demande qui aurait dû intervenir dans cette période du 12 mars au 24 mai 2020 ne fera pas naître d’autorisation tacite.
  • De même, l’absence de demande de pièces manquantes ou de décision de majoration de délai d’instruction qui auraient dû intervenir durant cette même période reste sans incidence sur le délai d’instruction de la demande qui est « neutralisé ».
  • Il en est encore ainsi des délais de consultation des organismes, commissions ou collectivités requis dans le cadre de l’instruction de demandes.
  • L’Ordonnance confirme que ces délais sont suspendus et non pas reportés. Ceci implique donc que le délai ne repart pas pour une nouvelle durée. Après suspension, le délai repart seulement pour la durée qui restait à courir avant le 12 mars 2020. La suspension d’un délai n’arrête en effet que temporairement son cours, sans effacer le délai déjà consommé.
  • Cette période de neutralisation n’implique aucunement qu’il serait interdit d’instruire des autorisations et de les accorder ou de les refuser. Il ne pourra cependant être délivré d’attestation d’autorisation tacite puisque les délais étant suspendus, l’absence de décision dans cette période du 12 mars au 24 mai 2020 ne peut fait naitre d’autorisation tacite.

 

Ex : une demande de permis de construire pour une maison individuelle est déposée en Mairie (ou adressée en RAR) et enregistrée le 1er février 2020 et n’a pas fait l’objet d’une demande de pièces manquantes.

- Le délai d’instruction est suspendu depuis le 12 mars 2020 jusqu’au 24 mai 2020.

- Si les avis requis au titre de l’instruction n’ont pas été émis avant le 12 mars et devaient intervenir durant la période du 12 mars au 24 mai 2020, les délais de réponse sont suspendus et reprendront pour le temps restant à courir à compter du 25 mai 2020.

- Le délai d’instruction reprendra à compter du 25 mai 2020 pour le temps restant à courir (19 jours), et son terme viendra donc à échéance le 12 juin 2020.

 

3. Conséquences sur le régime contentieux des autorisations d’urbanisme

 

L’Ordonnance du 15 avril 2020 révise ici le dispositif antérieur qui était pénalisant puisqu’il avait instauré un régime de report du délai de recours contentieux à la fin du mois tampon, soit le 24 juin 2020, ce qui provoquait ainsi trois mois de blocage systématique pour purger les autorisations d’urbanisme.

Désormais, le délai de recours contentieux est suspendu et ne repartira donc pas de zéro à l’issue de la « période juridiquement protégée ». Ce délai, concernant les autorisations délivrées avant le 12 mars 2020 et dont l’affichage a été réalisé sur le terrain avant cette même date, recommencera ainsi à courir pour la durée qui restait avant sa suspension.

Un délai minimum de 7 jours est toutefois sanctuarisé à l’issue de la « période juridiquement protégée »

On retiendra donc :

  • Pour les décisions qui seraient accordées durant cette période du 12 mars 2020 au 24 mai 2020, le délai de recours contentieux, s’il devait intervenir pendant la « période juridiquement protégée », par dérogation à ce que prévoit l’article R 600-2 du Code de l’Urbanisme, ne commencera à courir qu’à compter du 25 mai 2020 pour une période de deux mois.

          Ex : Un permis de construire a été accordé le 14 mars 2020 et fait l’objet d’un affichage régulier sur le terrain depuis le 15 mars 2020.

                  - Le délai de recours des tiers qui aurait dû expirer le 16 mai 2020, soit dans la période juridiquement protégée, est donc suspendu ;

                  - Le délai de recours commencera donc à courir à compter du 25 mai 2020 expirer le 26 juillet 2020

                  - Le délai de retrait administratif qui aurait dû commencer à courir le 14 mars 2020 est également suspendu ;

                  -  Mais ce délai ne commencera cependant à courir qu’à compter du 25 juin 2020 (mois tampon après la période d’urgence) pour expirer le 25 septembre 2020.

 

  • Pour les décisions accordées avant le 12 mars 2020 dont le terme échu du délai de recours contentieux interviendrait durant la « période juridiquement protégée » courant du 12 mars 2020 au 24 mai 2020, le délai de recours est alors suspendu et recommencera à courir à l’issue de cette période, pour la durée qui restait avant sa suspension.
  • Le même raisonnement sera tenu en ce qui concerne le délai de retrait administratif de 3 mois des autorisations administratives, précision étant faite que le délai ne commencera à courir qu’un mois après la cessation de l’état d’urgence sanitaire.

          Ex : Un permis de construire a été accordé le 14 janvier 2020 et fait l’objet d’un affichage régulier sur le terrain depuis le 17 janvier 2020.

                  - Le délai de recours des tiers qui expirait le 17 mars 2020, soit dans la « période juridiquement protégée », est donc suspendu ;

                  - Ce délai recommencera à courir à compter du 25 mai 2020 pour le temps restant qui ne sera pas de 5 jours mais de 7 jours (application ici du délai minimum de 7 jours), de sorte que le terme du délai de recours contentieux sera fixé au 31 mai 2020.

                  - Le délai de retrait administratif qui a commencé à courir le 14 janvier 2020 et qui devait expirer au 14 avril 2020 est également suspendu ;

                  - Ce délai recommencera à courir à compter du 25 juin 2020 pour le temps restant, soit 32 jours, de sorte que le terme du délai de retrait administratif sera fixé au 27 juillet 2020.

 

Fiche pratique à télécharger ci-dessous 

 

 

Article suivant
23/03/20
Généralités
#COVID-19 : CE QUE CONTIENT LA LOI D’URGENCE POUR FAIRE FACE À L’ÉPIDÉMIE
Article suivant
26/03/20
Commande publique – Achat public
#covid19 : Décryptage de l'ordonnance Urgence Commande Publique
Article suivant
26/03/20
Généralités
#COVID19 : Parution des 25 ordonnances d'Urgence Sanitaire au JO du 26 mars
Article suivant
26/03/20
Généralités
#COVID19 : Décryptage du décret du 23 mars 2020 prescrivant des mesures générales pour faire face à l'épidémie
Article suivant
26/03/20
Commande publique – Achat public
#COVID19 : Fiche technique et FAQ de la DAJ sur l'ordonnance Urgence Commande publique : un soutien clair pour les entreprises
Article suivant
27/03/20
Généralités
#Covid-19 – La prorogation des délais échus pendant la période d'urgence sanitaire - Décryptage de l'ordonnance 2020-306 du 25/03/2020
Article suivant
29/03/20
Généralités
#COVID19 : fiche de décryptage de l'adaptation des règles applicables devant les juridictions administratives
Article suivant
30/03/20
Salariés et agents publics
#COVID19 : Décryptage des mesures d'urgence en matière d'activité partielle
Article suivant
01/04/20
Aides aux entreprises
#COVID19 – Comment bénéficier de la garantie d’exceptionnelle de l’État pour l’octroi de prêts bancaires dans le contexte de l’épidémie de COVID 19 ?
Article suivant
02/04/20
Aides aux entreprises
Zoom sur le Fonds de solidarité créé suite à la crise sanitaire COVID 19
Article suivant
03/04/20
Aides aux entreprises
#covid19 : Les mesures d'urgence en matière de procédures collectives et de droit des entreprises en difficulté
Article suivant
03/04/20
Salariés et agents publics
Dialogue social dans la fonction publique et confinement : dématérialisation, encore et toujours
Article suivant
06/04/20
Aides aux entreprises
11 fiches « Conseil-Métiers face au COVID19 » publiées sur le site du Ministère du Travail
Article suivant
07/04/20
Généralités
#COVID19 : amélioration du fonctionnement des établissements publics et instances collégiales administratives : Zoom sur l’ordonnance n°2020-347 du 27 mars 2020
Article suivant
07/04/20
Salariés et agents publics
#COVID19 : Fiches d'aide pour les agents publics et leurs employeurs
Article suivant
07/04/20
Commande publique – Achat public
#covid19 : "La commande publique devra changer de cadre de référence" - Interview de Me Charrel par le site Achatpublic.info
Article suivant
07/04/20
Commerce – Distribution
Baux commerciaux et professionnels : attention aux limites des mesures d'urgence
Article suivant
08/04/20
Salariés et agents publics
#covid19 et droit du travail : Décryptage des 5 ordonnances du 1er avril 2020 en matière sociale
Article suivant
08/04/20
Construction – urbanisme – Environnement
#covid19 : Focus et polémique que l’application du droit des sols dans le cadre de l’urgence sanitaire
Article suivant
09/04/20
Salariés et agents publics
La DGCL publie de nouvelles fiches à destination des agents et de leurs employeurs
Article suivant
14/04/20
Généralités
Le juge, la chloroquine et les tests de dépistage : la jurisprudence peut-elle être au chevet de la population ?
Article suivant
14/04/20
Aides aux entreprises
Une « indemnité de perte de gains » au bénéfice des travailleurs indépendants de l’artisanat et du commerce
Article suivant
14/04/20
Généralités
Synthèse des mesures #covid19 par le CNB classées par objet
Article suivant
16/04/20
Salariés et agents publics
Mesures d’urgence dans la fonction publique : Jusqu’à 10 jours de congés unilatéralement posés par l’employeur public.
Article suivant
16/04/20
Collectivités locales – EPL – Élections
#COVID19 et continuité de fonctionnement des collectivités locales : enfin de nouvelles bases légales !
Article suivant
17/04/20
Construction – urbanisme – Environnement
Nouveaux délais dans les autorisations d'urbanisme à l’épreuve de l’urgence - Episode n°2
Article suivant
17/04/20
Salariés et agents publics
Organisation des examens et concours d’accès à la fonction publique pendant la crise sanitaire : le décret d'application est paru.
Article suivant
19/04/20
Généralités
« Modification de la modification » : le Gouvernement au rattrapage sur l'épreuve des délais.
Article suivant
20/04/20
Construction – urbanisme – Environnement
Contrats immobiliers et délais pour faire face au #covid19 : analyse de l'ordonnance 2020-427 du 15 avril, pas comme les autres
Article suivant
23/04/20
Commande publique – Achat public
CAO : dispense d'avis des CAO pour les avenants de plus de 5% mais pas pour les attributions de marchés publics (ordonnance n° 2020-460 du 22 avril 2020)
Article suivant
23/04/20
Construction – urbanisme – Environnement
Ordonnance n° 2020-460 du 22 avril 2020 : Zoom sur les dispositions relatives à l'urbanisme
Article suivant
23/04/20
Généralités
Ordonnance n° 2020-460 du 22 avril 2020 : Zoom sur les dispositions relatives au séjour des étrangers et à l’asile
Article suivant
23/04/20
Construction – urbanisme – Environnement
Modification des règles de la copropriété au titre de la crise du #covi19 : Ordonnance n° 2020-460 du 22 avril 2020
Article suivant
23/04/20
Collectivités locales – EPL – Élections
La taxe Locale sur les Publicités Extérieures (TLPE) peut désormais être suspendue (ordonnance n° 2020-460 du 22 avril 2020)
Article suivant
23/04/20
Commande publique – Achat public
Ordonnance n° 2020-460 du 22 avril 2020 : Zoom sur les dispositions relatives à la commande publique
Article suivant
27/04/20
Construction – urbanisme – Environnement
Nouvelle modification des délais par décret : le dégèle avant le déconfinement
Article suivant
28/04/20
Salariés et agents publics
Rejet du recours du syndicat FO contre l'ordonnance relative aux RTT ou congés devant être pris ou imposés dans la fonction publique (FPE/FPT)
Article suivant
30/04/20
Salariés et agents publics
Déconfinement et reprise d’activité : mise à jour des fiches métiers et guides pour les salariés et leurs employeurs pour un retour bien préparé sur les lieux de travail
Article suivant
05/05/20
Salariés et agents publics
DUERP et Reprise des activités des entreprises : quelles sont les obligations des employeurs liées au Protocole national de déconfinement
Article suivant
07/05/20
Collectivités locales – EPL – Élections
Le déconfinement c'est (presque) maintenant : instruction du 1er Ministre aux Préfets
Article suivant
08/05/20
Construction – urbanisme – Environnement
Urbanisme : redémarrage des délais au 24 mai
Article suivant
12/05/20
Généralités
Promulgation de la prolongation de l'état d'urgence sanitaire
Article suivant
14/05/20
Généralités
#Covid19 : 4 nouvelles ordonnances importantes au JO du 14 mai pour remédier à l'état d'urgence sanitaire
Article suivant
14/05/20
Généralités
Ordonnance n°2020-557 du 13 mai 2020 : pour une fin anticipée des mesures liberticides de l’état d’urgence sanitaire
Article suivant
14/05/20
Généralités
Ordonnance n°2020-560 du 13 mai 2020 fixant les délais applicables à diverses procédures pendant la période d’urgence sanitaire
Article suivant
14/05/20
Collectivités locales – EPL – Élections
Ordonnance n° 2020-562 du 13 mai 2020 : adaptations et compléments sur le fonctionnement des institutions locales
Article suivant
14/05/20
Généralités
Ordonnance n° 2020-558 du 13 mai 2020 : adaptation au déconfinement des règles applicables devant les juridictions de l'ordre administratif
Article suivant
17/05/20
Commande publique – Achat public
Urgence sanitaire : le STOP & GO du Gouvernement pour les contrats publics
Article suivant
19/05/20
Collectivités locales – EPL – Élections
Elections municipales : précisions sur l'installation des conseils municipaux et communautaires élus dès le premier tour
Article suivant
19/05/20
Salariés et agents publics
#Coronavirus et droit social : Zoom sur une sélection d'actualités
Article suivant
26/05/20
Généralités
« Contact Covid » et « SI DEP » : le traçage au service du Covid interrompu
Article suivant
28/05/20
Collectivités locales – EPL – Élections
Le retour aux urnes ? C'est pour le 28 juin et le 2 juin pour le dépôt des listes.
Article suivant
17/06/20
Collectivités locales – EPL – Élections
La liberté de manifester réaffirmée par le juge administratif – même au temps de la COVID 19 !
Article suivant
18/06/20
Commande publique – Achat public
Nouvelles (?) mesurettes pour la commande publique suite au #COVID19 : ordonnance n° 2020-738 du 17 juin 2020
Article suivant
23/07/20
Collectivités locales – EPL – Élections
Les élections, la covid et l’abstention.
Article suivant
24/02/21
Commande publique – Achat public
Ratification de l'ordonnance n° 2020-738 du 17 juin 2020 "Commande publique"
Article suivant
06/05/21
Construction – urbanisme – Environnement
Evaluation environnementale des projets : annulation de poids pour la nomenclature des tailles !
Les auteurs de l’article
Nicolas Charrel - Avocat associé - Médiateur
Nicolas Charrel
Avocat associé et Médiateur
Revenir
Nicolas Charrel
  • Avocat associé
  • Avocat au barreau de Paris
  • Avocat européen à la Cour du Luxembourg
  • Médiateur auprès des juridictions administratives
  • Formateur expert du Groupe Moniteur
Formations:
  • Prestation de serment (1995)
  • Certificat d'aptitude à la Profession d'Avocat (1995)
  • DEA Droit public de l’entreprise
Biographie

En sa qualité d’associé et référent sur les dossiers de la plupart des clients, Nicolas Charrel intervient de manière transversale dans l’ensemble des dossiers cités dans les références du cabinet dans la plupart des domaines du droit public des affaires et des institutions publiques, que ce soit en droit administratif général, en droit des contrats publics (marchés publics – délégations de service public – PPP – BEA – COT…), en droit de l’aménagement (urbanisme, construction, environnement) en droit pénal des personnes publiques.

Nicolas Charrel a pu acquérir une forte expérience de terrain, à l’écoute des services, des opérationnels et des élus, grâce à son expérience au sein des services juridiques.

Dans le domaine de l’assistance à maîtrise d’ouvrage, il  a acquis une expérience avérée en ce qui concerne le droit applicable aux acteurs publics (définition et évolution des compétences, identification des schémas généraux et planning de procédures, suivi des procédures administratives de la détermination des prestataires d’études jusqu’au traitement des réclamations des entreprises de travaux et gestion des contentieux en responsabilité, procédures d’urbanisme, financement…).

Il a également une forte expérience transversale dans le domaine de la construction publique d’équipements d’infrastructure et de superstructure comme en matière d’aménagement, garantissant les maîtres d’ouvrage d’une réelle capacité d’anticipation des difficultés qui se rencontrent à toutes les étapes de l’opération.

Son expérience de bientôt 30 ans dans l’assistance juridique et le contentieux lui permet d’assurer une véritable ingénierie juridique dans la conduite des projets publics, une capacité d’appréhender la dimension risk management pour les décisions à prendre, de définir la stratégie en cas de contentieux et d’assurer la défense et la représentation devant toutes les juridictions pouvant être saisies.

Ses dernières références significatives
  • Assistance mise en place expérimentale et innovante de Lodge Boats
  • Acquisition du Stade de football des Costières par le Nîmes Olympique
  • Contrat de réhabilitation des bains de Strasbourg
  • Assistance juridique pour la réalisation du Stade Jean Bouin à Paris
Ses derniers articles
Dernière actu
07/07/21
Actualité du Cabinet
Opération innovante de création d'hébergement flottant, accompagnée par le cabinet CHARREL & Associés
06/07/21
Collectivités territoriales / Droit administratif
06/07/21
Commande publique / droit public économique
La CJUE emplafonne les accords cadres sans maximum

Partager cette actualité sur les réseaux sociaux